Logo ottimo.jpg

NOTRE HISTOIRE

48SPioX-242x300[1].jpg

L'église paroissiale de Rozzol, dédiée à San Pio X, se dresse via Pasquale Revoltella.

Il s'agit d'un complexe immobilier composé de deux corps distincts, l'église actuelle et le presbytère, y compris un grand cimetière surélevé au-dessus du niveau de la route et accessible par un escalier afin de constituer une aire de repos pour les fidèles et en même temps une sorte d'invitation à l'édifice sacré.

L'église, conçue par l'architecte de Trieste Vittorio FRANDOLI, a été consacrée le 20 mai 1962 et dédiée au saint pontife Pio X, le siècle Giuseppe Melchiorre SARTO (1835-1914).

Le complexe paroissial représente le résultat d'une collaboration efficace et d'un échange d'idées fructueux entre le clergé client et le concepteur qui a obtenu une grande liberté d'action tout en respectant les besoins pastoraux.

L'église a une seule nef rectangulaire (45 m de longueur et 15 de largeur), avec une structure portante en béton armé composée de six arcs paraboliques transversaux qui se développent avec une voûte pleine dans la partie centrale et avec l'insertion de voûtes latérales également de forme parabolique.

Au bas de la nef, l'abside semi-circulaire profonde reproduit le motif de la parabole dans les crêtes en béton armé.

Sur le côté gauche de la nef, il y a trois chapelles, dont deux sont destinées aux autels du Sacré-Cœur et de la Madone, la troisième servant de baptistère.

A côté et derrière l'abside se trouve la sacristie qui se développe sur deux niveaux, une mezzanine et une chambre haute qui sert de débarras pour le mobilier sacré.

La façade de l'église avec ses trois entrées fait face à la ville et se caractérise par le développement à nouveau dans une parabole et par la présence d'une rosace en haut au centre, qui éclaire le chœur au-dessus du hall d'entrée .

Un accès supplémentaire à l'église est possible depuis le clocher qui s'élève sur 30 mètres à gauche de la façade et sert de lien avec le bâtiment en L qui abrite le presbytère et les salles paroissiales autour du cimetière.

À l'intérieur se trouvent les quatorze stations de la Via Crucis (dix situées sur le mur droit de la nef et quatre à gauche), réalisées avec la technique de la mosaïque par l'école de Spilimbergo d'après des dessins du concitoyen et curé Dino PREDONZANI (1975). Les stations, qui se réfèrent à leurs mosaïques binzantines à Porec pour leur simplicité presque primitive, ont un fond de pierre rouge sur lequel se détachent les figures monochromes obtenues avec l'utilisation de carreaux de grès gris de différentes formes et épaisseurs.

1. D. Predonzani, San Giusto, mosaïque (1968)

2. D. Predonzani, San Pio X, mosaïque (1968)

3. D. Predonzani, Santa Tecla, mosaïque (1968)

4. Autel

5. Ambo

6. Tabernacle

8. Baptistère

9. Autel du Sacré-Cœur

10. Autel de la Madone

Je Jésus condamné à mort

II Jésus chargé de la croix

III La première chute

IV La rencontre avec Maria

V Le Cyrénéen

VI La Veronica

VII La deuxième chute

VIII Les femmes qui pleurent

IX Jésus dépouillé de ses vêtements

X Jésus cloué sur la croix

XI Jésus meurt sur la croix

XII Dépôt de la croix

XIII Jésus placé dans le sépulcre

XIV Jésus ressuscité

Nuova immagine_LI.jpg